74 Membres, 34 Femmes, 40 Hommes, 125 Confessions, 0 Confessions en attente de validation, 1 personnes connectées
74 Membres, 34 Femmes, 40 Hommes, 125 Confessions, 0 Confessions en attente de validation, 1 personnes connectées
Fais l’amour au tél avec une vraie salope au 0895 22 70 42 (seulement 80€/min) et échange des photos avec elle ou rencontre la !
musulmane et faire l'amour

Confession Secrete de Kedidja - Vue 2325 fois

Moi je m'appelle Kedidja j'ai 23 ans je suis d'origine Algerienne et je suis également musulmane. Je suis brune avec de grands yeux noir en amande, je mesure 1m64 et pèse 51 kilos.

J'ai commencé à avoir des envies sexuelles à l'âge de 15ans sans vraiment savoir ce que c'était réellement, dans ma famille c'est tabou, il est même hors de question d'en parler même de penser sexe.

Instinctivement j'ai commencé à me caresser pendant la nuit sans avoir de pensé spécialement sexuelles je sentais que ça me procurais un plaisir dont j'ignorais l'existance. j'ai continué ainsi quasiment tous les soirs pendant 4 ans.

Ma religion m'interdit d'avoir des rapports sexuels avant le mariage, mais tout a été chambouler pendant mes 19 ans.

J'étais à cette époque en première STT, dans ma classe il n'y avait que des filles et seulement 3 garçons, j'ai sympathisé avec un des garçons "julien" et on est devenu amis.

Un jeudi ou par hazard nous n'avions pas cours cette après midi là il m'a proposé d'aller chez lui j'ai accepté en sachant qu'il m'étais interdit (même du haut de mes 19 ans)de sympathiser avec un garçon.

On à commencer à parler de ma religion et petit à petit on en est venu à parler " sexe " j'aurais jamais pensé de parler de ça avec un garçon ou quiconque d'ailleurs, mais il était tellement naturel pour lui d'en parler que cela ne m'a pas dérangé. Je lui ai dit que je n'en connaissais pas grand chose à ce sujet et il s'est mis à me raconter ses anecdotes sexuels.

Les jours ont suivit et chaque jour où nous n'avions pas cours nous allions chez lui. Un jour il m'a proposé de regarder un film x, j'étais gênée mais j'ai accepté. Il m'a dit avec un air blagueur " je te propose une vidéo beurette " j'avais pas bien compris mais on c'est mis tous les deux à rire. Le film a commencé avec des images que je n'avais jamais vus au par-avant, j'ai ressenti une chaleur sur tout mon corps, mes yeux étaient humidifiés par une certaine honte, mais je ne voulais pas arrêter ce moment tant excitant. J'ai regardé julien timidement, il m'a souri et m'a demandé " alors ça te plait " je lui fis un grand sourire crispé et il s'est replongé dans le film.

Je sentais la cuisse de julien contre la mienne et ça me rendais de plus en plus " bouillonnante " je sentais qu'il se passait quelque chose au niveau de mon bas-ventre, ma culotte s'humidifiait de plus en plus, j'ai alors retourné mon regard sur julien, il était captivé par les gémissements qu'émetaient les filles présentes dans la vidéo. J'ai été intriguée par la bosse qui se dessinait sous son jogging, il m'a regardé et m'a demandé " tu veux voir à quoi elle ressemble ? " Je n'étais plus vraiment dans mon état " normal " je ne lui ai pas dit oui par pudeur mais j'en mourrais d'envie. Il était assis au sol et il a commencé à baisser son jogging laissant apparaitre son boxer, mon coeur s'emballait mais je restais captivée par son boxer qui moulait son sexe en érection, il a approché ses lèvres des miennes et nous nous sommes embrassés.

Il s'est retourné vers la télévision en ce caressant le sexe en vas et vient, à ce moment précis je sentais que c'était très mal se qui ce passait et si mes frères l'apprenaient ? mais cette pensée n'a pas continué longtemps, il m'a pris par la main et m'a fait asseoire à califourchon sur lui, on ce retrouvait maintenant face à face et je sentais son sexe contre le mien, je n'osais pas bouger, il a alors posé ses deux mains sur mes fesses tout en effectuant un mouvement de vas et vient avec mon bassin, je devais être toute rouge mais je ne voulais en aucun cas que ce moment s'arrête, c'était si bon ...

Nous nous sommes relevés et il m'a allongé sur le lit, il m'a demandé " tu veux que j'arrête ? " je lui ai fait un " non " de la tête bien déterminé, il m'a enlevé mon tee-shirt je me retrouvais en soutient-gorge, il m'embrassait sur le cou puis il descendait petit a petit, j'ai une poitrine assez imposante, ce qui ne l'a pas laissé indifférent, il a empoigné mes seins de ses deux mains tout en passant sa langue entre ma poitrine, il respirait très fort ce qui m'excitais beaucoup, il est descendu au niveau de mon ventre et me léchait le nombril, il s'est retrouvé en moins de deux en boxer, son gland dépassait de son boxer.

J'ai enlevé de moi-même mon soutien-gorge je pense que ça l'a beaucoup excité de voir que je prenais des initiatives, il m'a dit doucement dans l'oreille que mes seins étaient superbe et il s'est empressé de faire rouler sa langue autour de mes tétons qui étaient devenus tout dur, c'est alors que j'ai poussé mon premier soupir de jouissance, il m'a ensuite enlevé mon pantalon, je me retrouvais avec pour seul vêtement ma petite culotte, il a alors commencer à me caresser à travers ce bout de tissus qui devenait de plus en plus mouillé, j'arrivais même à entendre le bruit que faisait " cette mouille ".

Il à alors pris la décision de retirer son boxer et là pour la première fois je vois a quoi ressemble un sexe masculin, il était en érection, son sexe remontait vers son nombril, j'avoue avoir eu un peu peur en voyant ce sexe tendu devant moi.

Il écartait doucement ma culotte puis je sentis ses doigts se déposer premièrement sur mon clitoris, puis il rentra un premier doigt à l'intérieur de moi, il me regarde avec un petit sourire et me dit " c'est que tu dois aimer ça, tu mouilles beaucoup dit moi ". J'avais vu dans le film que l'on regardait que les filles se faisaient lécher le sexe, je pensais qu'il allait faire de même, mais il ne l'a pas fait.

Il à posé son sexe sur le mien et l'a fait glisser pendant de longues minutes sur les lèvres de mon sexe inondé de mouille, il se retourne et met un préservatif, il a commencé à rentrer le bout de son gland, mais là j'ai eu un recule, j'ai eu un instant de conscience et je lui ai expliqué que dans ma religion, je ne pouvais pas faire l'amour avant le mariage, je le voulais vraiment, mais ma famille pourrait s'en rendre compte le jour de mon mariage, il m'a répondu qu'il comprenait ma situation et me dit " Si tu veux il y'a une autre solution " je ne comprenais pas, il me dit " bien oui avec le présevatif il y'a du lubrifiant si tu veux " je ne vois pas ou il veux en venir et en moins de deux je me retrouve à quatre pâtes devant lui, et il me dit " tu en as envie mais tu ne peux pas, alors pour que personne ne s'en rende compte essayons par derrière, par ton autre intimité " j'étais tellement excité que je l'ai presque supplié de le faire.

Il a alors déposé un gel très gras sur le haut de mes fesses, puis à l'aide de ses doigts il en a étalé un peu partout j'avais l'entre jambe qui dégoulinait de mouille mélangé au lubrifiant. Il à ensuite déposé son gland à l'entrée de mon anus, il est rentré petit à petit en effectuant de léger vas et viens, pour m'aider à me détendre il me caressait fortement au niveau de mon clitoris, j'ai adoré ce moment, il allait de plus en plus vite puis il a fini par pousser un gémissement suprême, il se retira doucement, je voyais un liquide blanchâtre dans le préservatif, il avait joui.

Il m'a demandé si tout c'était bien passé pour moi, je lui ai répondu oui timidement tout en me rhabillant par pudeur. Je me tourne vers ma montre il était 20h 30, voilà une heure et demie que j'aurais dû être rentrée chez moi, qu'est ce que j'allais raconter à mes parents pour justifier ce retard ? j'étais toute décoiffée. Je suis partie en furie en prenant soin de lui laisser un grand sourire et en lui disant " salut julien à demain 8h pour les cours ".

Mon histoire c'est finalement bien passé étant donné que mes parents étaient partis faire les courses. pour ce qui est de mon ami julien, nous avons continué ainsi pendant toute l'année scolaire.

Contacter Kedidja :

Titre :
Message :
Vous devez être connecté pour envoyer un message
 
Pour des rencontres réelles appelez le 0895 22 70 10. Des centaines d’annonces de femmes sur votre département. Mariées ou célibataires, elles cherchent des rencontre d’un soir ou pour la vie.